Drapeau des pays d'Afrique
Les armoiries Africaines
Les hymne africains
Carte de l'Afrique
Coupe d'Afrique CAN 2012
Coupe du monde 2010 SA
 

  Page d'informations sur la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale du 21 janvier au 12 février 2012

 

République fédérale démocratique d'Éthiopie : Fiche pays

Nom: République Fédérale Démocratique d'Éthiopie.
Pays d'Afrique de l'Est, (situé dans la Corne de l'Afrique), limité au nord-est par l'Erythrée et le Djibouti, au sud-est par la Somalie, au sud-ouest par le Kenya, et à l'ouest par le Soudan.
Capitale: Addis Abeba
Langue officielle: Amharique
Langue parlée: Anglais
Supperficie: 1 127 127 km2
Population: 88 013 491 hab. en 2010
Monnaie: Birr (ETB)
Indicatif téléphonique: +251
Domaine internet (code ISO): .et
Hymne National de l'Ethiopie
Armoiries de l'Ethiopie
Le drapeau ethiopien
Carte de Ethiopie

Maskal Square - Addis Abeba en Ethiopie

Maskal Square - Addis Abeba en Ethiopie

Infos pratiques sur l'Ethiopie

Ambassade et consulat d'Ethiopie à Paris
35, avenue Charles Floquet
75007 Paris - France
Tél: +33 1.47.83.83.95
Fax : +33 1.43.06.52.14
Site internet: http://embeth.free.fr/
E-mail : email : embeth@free.fr

Ambassade d'Ethiopie à Bruxelles
Avenue de Tervueren 231
1150 Woluwe-Saint-Pierre, Belgique
Tél: 32 2 771 32 94
Fax: 32 2 771 49 14

Ambassade d'Ethiopie au Canada
210-151 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1P 5H3 - Canada
Téléphone: +1 613 235 6637
fax: +1 613 235 4638
Email: infoethi@magi.com

Sites et lieux touristiques en Ethiopie, Nord et Sud de l'Ethiopie

Tourisme au Nord de l'Ethiopie
Sites historiques, montagnes et hauts plateaux.
Le Nord est certainement la région la plus visitée d'Ethiopie. Trois parcours sont particulièrement intéressants :
- Lalibella : ville sacrée des populations chrétiennes, classée patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, et ses onze églises creusées dans la roche. Rejoindre Lalibella vous permet de visiter les chutes du Nil bleu, le lac Tana et ses îlots dans lesquels les habitants mènent une vie paisible cultivant et pêchant à l'abri d'églises plusieurs fois centenaires qui renferment des trésors à peine protégés. Un petit crochet et vous voyez également Gondar, ses palais et la très belle église Debré Birham.
- La cité antique d'Axoum et les montagnes du Simien. Des randonnées à pied, à dos de mule ou un trek dans la région, vous permettent de découvrir des paysages exceptionnels, gouffres, failles, gorges, forêts de pics et d'aiguilles volcaniques.
- Les massifs Tigréens et leurs églises rupestres (on en a dénombré plus de cent). Perchées dans les montagnes, les églises sont en général d'un accès assez difficile, les paysages environnants sont d'une beauté exceptionnelle.
- Les massifs Tigréens et leurs églises rupestres (on en a dénombré plus de cent). Perchées dans les montagnes, les églises sont en général d'un accès assez difficile, les paysages environnants sont d'une beauté exceptionnelle.
Si vous disposez de 8 à 10 jours, vous pouvez réaliser l'un de ces parcours.
Un voyage de 12 à 15 jours, vous permettra d'associer deux parcours : Lalibella – Montagnes du Simien.
Lalibella – Eglises rupestres du Tigré. Montagnes du Simien
– Eglises rupestres du Tigré.
Enfin, si votre séjour peut atteindre une vingtaine de jours, vous pouvez réaliser un tour complet du Nord et suivre la route dite "historique".
Tourisme au Sud de l'Ethiopie
De la vallée du Rift à la vallée de l'Omo
Visiter le Sud de l'Ethiopie nécessite un séjour de 10 à 15 jours. D'Addis Abeba au lac Turkana les centres d'intérêts sont multiples.
Les distances sont longues, les pistes parfois difficiles. Vous pourrez choisir de "voir beaucoup" et de "circuler beaucoup" ou préférer prendre un peu de temps pour découvrir plus à fond certains aspects du voyage.
- Le grand tour du Sud - 12 à 15 jours de voyage –
Avant d'atteindre Arba Minch, vous traverserez la Vallée du Rift, ses lacs et ses parcs nationaux. Vous découvrirez ensuite le pays Konso et ses villages perchés dans les collines, au milieu de cultures en terrasses. Enfin, vous rejoindrez la vallée de l'Omo et les tribus Hamer, Dassanetch, Karo, Mursi aux modes de vie ancestraux. Le retour à Addis Abeba se fera par le pays Borana et la très belle route Yabello-Awassa.
- Un voyage de 9 à 10 jours vous permettra, en passant par la vallée des Grands Lacs, Arba Minch et le pays Konso, d'atteindre dans le Sud, Turmi, petite bourgade dans le pays des Hamer. Vous découvriez les villages Hamer, les coutumes de cette ethnie très accueillante, leurs habitations et leurs parures. Le retour s'effectuera par Yabello et le pays Borana.
- Un voyage de 7 jours vous permettra de faire un tour en atteignant Arba Minch par les hauts plateaux du pays Dorzé qui surplombent la vallée des Grands Lacs : vues superbes. Les Dorzé construisent de très belles cases "obus" aux dimensions étonnantes. Nous rejoindrons Addis Abeba en passant par Jimma afin d'emprunter la piste Sodo-Jimma "de toute beauté" et de découvrir le pays Gouragué.

Sites et lieux touristiques en Ethiopie, Est et Ouest de l'Ehiopie

Tourisme à l'Est de l'Ethiopie
L'avancée vers la Mer Rouge,
Harar, la ville fortifiée blanche et verte, la vie rude des Afars et le désert d'Alalobet.
Il faut compter 8 à 10 jours pour faire ce voyage.
D'Addis Abeba à Harar, vous passerez par Awash (et son parc national) et, à partir de Mieso, par la magnifique route des crêtes,
Flâner dans Harar, la quatrième ville sainte de l'Islam, c'est découvrir les maisons harari, leur cour intérieure, leur petit jardin et l'accueil de leurs habitants. Au détour d'une ruelle : la maison de Rimbaud, un peu plus loin : un marché très coloré et très achalandé.
Cette ville mérite, à elle seule, quelques jours de visite ; elle sera, en tous cas, une halte agréable, étonnante et enrichissante, avant de prendre la route qui vous mènera au désert d'Alalobet.
Aux environs de Milé, ce désert, où la température peut atteindre 50 °, est l'un des plus inhospitaliers mais aussi l'un des plus étranges : lacs saumâtres, eau sulfureuse, laves incandescentes, fumerolles,…
Dans cet environnement les Afars essaient de survivre avec leurs chameaux et leurs troupeaux, en perpétuelle recherche d'eau, de nourriture, de pâturages.
Tous se parent avec soin, les hommes portent le "gilé", impressionnant grand couteau courbe. Les femmes portent des coiffures complexes, tressées, décorées de perles multicolores et des vêtements chamarrés.
Le retour à Addis Abeba se fera par Bati, où se tient (le lundi) le plus grand marché d'Ethiopie (après le "Merkato" d'Addis), et Kombolcha (route également très belle).
Tourisme à l'Ouest de l'Ethiopie
Une nature exubérante, une succession de panorama superbes et, au bout du chemin, deux ethnies aux rites séculaires : les Nuer et les Anuak.
Un séjour d'une dizaine de jours vous permettra de faire un grand tour de l'Ouest.
Départ d'Addis Abeba vers Nékemte vous traverserez une plaine fertile au milieu de collines boisées. Après Nékemte, une piste serpentant entre les hauts plateaux donne accès à de très beaux points de vue sur toute la région. Vous atteindrez Gambella, jolie petite ville, anciennement point de départ des bateaux vers Karthoum.
Gambella vous servira de base pour aller à la rencontre des Nuer et des Anuak. Installés vers Gog et le lac Tatta, les Anuak sont des agriculteurs sédentaires. Leurs villages sont disséminés dans la forêt. Passer d'un village à l'autre sous des arbres immenses, découvrir leurs cases, leur mode de vie, est un réel plaisir. Un système de type féodal, toujours en vigueur, régit leur existence.
Vous découvrirez les Nuer dans les environs d'Itang. Ces hommes et femmes aux allures élancées sont immenses. Ils vivent dans des zones inondables et doivent donc déplacer leurs cases à chaque période de crues. Ils sont avant tout éleveurs, le soin qu'ils apportent aux troupeaux rythme leurs activités quotidiennes. Leurs traditions, leurs rites, dont celui de l'initiation des jeunes hommes, restent aussi vivants que ceux des Anuak.
Pour rejoindre Addis Abeba, vous prendrez la route du sud par Bédélé afin d'approcher la région de Kafa, ses plantations de café, ses forêts immenses puis, en passant par Jimma, de traverser le pays Gouragué.

Les Patrimoine mondiaux en Ethiopie

Axoum
Près de la frontière nord de l'Éthiopie, les ruines de la ville ancienne d'Axoum marquent l'emplacement du cœur de l'Éthiopie antique, lorsque le royaume d'Axoum était l'État le plus puissant entre l'Empire romain d'Orient et la Perse. Les ruines massives, qui datent du Ier au XIIIe siècle, comprennent des obélisques monolithiques, des stèles géantes, des tombes royales et les ruines de châteaux anciens. Longtemps après son déclin politique vers le Xe siècle, les empereurs d'Éthiopie vinrent se faire couronner dans cette ville.
Basse vallée de l'Aouache :
La vallée de l'Aouache contient un des plus importants ensembles de gisements paléontologiques du continent africain. Les vestiges découverts sur le site, dont les plus anciens ont au moins 4 millions d'années, fournissent une preuve de l'évolution humaine qui a modifié notre perception de l'histoire de l'humanité. La découverte la plus spectaculaire a été faite en 1974, lorsque cinquante-deux fragments de squelette ont permis de reconstituer la célèbre Lucy.
Églises creusées dans le roc de Lalibela :
Au cœur de l'Éthiopie, dans une région montagneuse, les onze églises monolithes médiévales de cette « nouvelle Jérusalem » du XIIIe siècle ont été creusées et taillées à même le roc près d'un village traditionnel aux maisons rondes. Lalibela est un haut lieu du christianisme européen, lieu de pélérinage et de dévotions.
Fasil Ghebi :
Photo Fasil Ghebi - Ethiopie Résidence de l'empereur éthiopien Fasilidès et de ses successeurs aux XVIe et XVIIe siècles, la ville fortifiée de Fasil Ghebbi regroupe à l'intérieur d'une enceinte de 900 m palais, églises, monastères, bâtiments publics et privés d'un style très particulier, marqué d'influences indiennes et arabes, et métamorphosé par l'esthétique baroque transmise au Gondar par les missionnaires jésuites.
Harar Jugol, la ville historique fortifiée :
La ville fortifiée de Harar est située dans la partie orientale du pays, sur un plateau encerclé par le désert et la savane et entaillé par de profondes gorges. Les murs ceignant cette ville sacrée musulmane ont été construits entre le XIIIe et XVIe siècles. Harar Jugol, connue comme la quatrième ville la plus sainte de l'Islam, compte 82 mosquées, dont trois datent du Xe siècle, et 102 sanctuaires. Les maisons les plus communes sont des maisons de ville traditionnelles comprenant trois salles en rez-de-chaussée et des aires de service dans la cour. Un autre type de maison, appelée maison indienne, construit par les marchands indiens qui sont venus à Harar après 1887, est un bâtiment rectangulaire simple à deux étages avec une véranda surplombant la rue ou la cour. Un troisième type d'immeuble est né de la combinaison des deux autres. Les Harari sont connus pour la qualité de leur artisanat, notamment le tissage, la vannerie et la reliure. Mais l'aspect le plus spectaculaire du patrimoine culturel réside dans la maison harari traditionnelle avec son exceptionnelle conception intérieure. Cette forme architecturale est typique, caractéristique et originale, différente de la disposition domestique que l'on trouve généralement dans les pays musulmans. Elle est aussi unique en Ethiopie. Harar a été créée dans sa forme urbaine actuelle au XVIe siècle comme une ville islamique caractérisée par un labyrinthe d'étroites ruelles et de façades imposantes. De 1520 à 1568, elle fut la capitale du royaume Harari. De la fin du XVIe siècle au XIXe siècle, Harar était connue comme un centre de commerce et d'enseignement islamique. Au XVIIe siècle, elle est devenue un émirat indépendant. Elle fut alors occupée par l'Egypte pendant dix ans et devint une partie de l'Ethiopie en 1887. L'impact des traditions africaines et islamiques sur le développement des types de constructions spécifiques de la ville et de ses plans urbains constitue le caractère particulier, et même unique, de Harar.
Tiya :
Sur quelque 160 sites archéologiques découverts jusqu'à présent dans la région du Soddo, au sud d'Addis-Abeba, celui de Tiya est l'un des plus importants. Il comprend 36 monuments, dont 32 stèles présentant une figuration sculptée faite d'épées et de symboles demeurés énigmatiques. Ces stèles témoignent d'une culture proto-historique d'Éthiopie que l'on n'a pas encore pu dater avec précision.

Hôtels à Addis Abeba, Gondar, Dire Dawa, Awassa, Harar en Ethiopie

Hôtels à Addis Abeba
Hôtel Ghion hotel 4*
Tél : +251 (0) 15 13222
Hôtel Sheraton Addis hotel 5*
Tél : (251)(11) 5171717
Hôtel Ethiopia Hotel 4*
Tél : +251 (0) 15 17400
Hôtel Motera Hotel 3*
Tél : +251 (0) 17 54633
Hôtel Mariot Hotel 4*
Tél : +251 (0) 16 15050
Hôtel Wabe Shebelle Hotel 4*
Tél : +251 (0) 15 17187
Hôtel Addis Ababa Hilton hotel 5*
Tél : +251 (0) 15 18400
Hôtel Ararat Hotel 4*
Tél : +251 (0) 16 11755
Hôtel Ibex Hotel 3*
Tél : +251 (0) 16 54400
Hôtel Central Venue Hotel 4*
Tél : +251 (0) 17 12295
Imperial Hotel 4*
Tél : +251 (0) 16 14490
Hôtel Crown Hotel 4*
Tél : +251 (0) 13 41444
Hôtel Ras Amba Hotel 3*
Tél +251 (0) 11 22710
Hôtels à Gondar
Hôtel Goha Hotel
Tél : +251 (0) 81 10603
Hôtels à Dire Dawa
Hôtel Ras Hotel
Tél : +251 (0) 51 13255
Hôtels à Awassa
Hôtel Awassa Wabe Shebelle Hotel 4*
Tél : +251 (0) 62 00023
Hôtels à Harar
Hôtel Harar hotel
Tél : +251 (0) 56 60027

Fêtes et jours fériés en Ethiopie

07/01 - Noël Orthodoxe
19/01 - Timket Copte
02/03 - Bataille d'Adowa
06/04 - Vendredi Saint Orthodoxe
01/05 - Fête du Travail
05/05 - Jour des Patriotes
28/05 - Fin du régime Militaire (Chute du Derg)
11/09 - Nouvel An Ethiopien (Enkutatash)
28/09 - Découverte de la Vraie Croix (Meskel)