Drapeau Afrique
Armoiries Africaines
Hymne Africain
Carte d'Afrique
Coupe du monde 2010

Nelson Mandela Bay Stadium - Port Elisabeth - Eastern Cape

Nelson Mandela Bay Stadium, Port Elisabeth, Eastern Cape

Composition des huit groupes pour le 1er tour du Mondial 2010

Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
Afrique du Sud Argentine Angleterre Allemagne
Mexique Nigeria États-Unis Australie
Uruguay Corée de Sud Algérie Serbie
France Grèce Slovénie Ghana

 

Groupe E Groupe F Groupe G Groupe H
Pays-Bas Italie Brésil Espagne
Danemark Paraguay Corée du Nord Suisse
Japon Nouvelle-Zélande Côte d’Ivoire Honduras
Cameroun Slovaquie Portugal Chili

Les dates importantes de la Coupe du Monde

02/12/2009 : Désignation par la FIFA des têtes de série pour le Mondial 2010 en Afrique du Sud.
04/12/2009 : Tirage au sort des poules de la Coupe du Monde.
11/06/2010 : Début de la Coupe du Monde en Afrique du Sud.
Du 26 au 29 juin 2010 : Huitièmes de finale.
02 et 03/07/2010 : Quarts de finale.
06 et 07/07/2010 : Demi-finales.
10/07/2010 : Match pour la 3ème place.
11/07/2010 : Finale du Mondial 2010.

Gagner en Afrique avec l'Afrique

Coupe du MondeC'est le 15 mai 2004 que l'idée de "Gagner en Afrique avec l'Afrique" a germé. Ce jour-là, les membres du Comité Exécutif de la FIFA ont choisi l'Afrique du Sud pour organiser la Coupe du Monde de la FIFA 2010. Et l'instance faîtière du football mondial a voulu aller plus loin, estimant qu'il était de son devoir d'aider l'Afrique dans plusieurs autres domaines dépassant le cadre du sport. D'où le lancement officiel, le 7 juillet 2006, de "Gagner en Afrique avec l'Afrique", doté de 70 millions de dollars. "Gagner en Afrique avec l'Afrique" consiste non pas à assister le Grand Continent mais à lui donner les outils pour progresser et lui transférer les compétences pour lui permettre de se développer par lui-même. L'initiative est soutenue également par l'ONU, dont le Secrétaire Général de l'époque, Kofi Annan, était signataire le 7 juillet 2006, et l'Union Européenne, qui a adhéré le 9 juillet 2006. Il est par ailleurs prévu que cette initiative d'ampleur soit reproduite dans d'autres endroits du monde. Ainsi Gagner en Océanie avec l'Océanie et Gagner en Inde avec l'Inde sont sur le point de voir le jour. Trois missions majeures de la FIFA guident le projet :

Développer le Jeu.
Toucher le Monde.
Bâtir un avenir meilleur.

Mondial Afrique : Statistiques et records - Coupe du Monde

  • L'Uruguay en 1930, l'Italie en 1934, l'Angleterre en 1966, l'Allemagne en 1974, l'Argentine en 1978 et la France en 1998 sont devenus champions à domicile (soit 6 fois sur 18). À l'inverse, le Brésil, quintuple vainqueur, ne s'est pas imposé à domicile (1950, défaite face à l'Uruguay dans le dernier match).
  • Le Brésil (1958, 1962) et l'Italie (1934, 1938) sont les deux seuls pays à avoir gagné deux fois de suite.
  • L'Italie, la France, le Mexique et l'Allemagne ont chacun accueilli deux fois l'épreuve. Le Brésil, qui a organisé la coupe du monde de 1950, organisera aussi celle de 2014.
  • Ronaldo (Brésil) est le recordman de buts marqués en Coupe du monde avec 15 buts suivi de Gerd Müller (Allemagne) avec 14 buts (10 en 1970 et 4 en 1974 ; Ronaldo : 0 en 1994, 4 en 1998, 8 en 2002 et 3 en 2006). On retrouve le Français Just Fontaine en 3e place avec 13 buts (tous durant l'édition 1958) et Pelé 4e avec 12 buts (6 en 1958, 1 en 1962, 1 en 1966 et 4 en 1970).
  • Just Fontaine (France) reste le meilleur buteur en une seule coupe du monde avec 13 buts (1958).
  • Oleg Salenko (Russie) reste le meilleur buteur en un seul match de coupe du monde avec 5 buts lors du match Russie-Cameroun (6-1) (1994).
  • Lucien Laurent (France) est le premier buteur de l'histoire de la coupe du monde en marquant lors du match d'ouverture de la coupe du monde en Uruguay.
  • Roger Milla (Cameroun) est le plus vieux buteur de l'histoire de la coupe du monde en marquant à l'âge de 42 ans et 1 mois (1994).
  • Le Brésil a participé à toutes les phases finales de coupe du monde.
  • Depuis 1950, seules les finales de 1978 et 2006 se sont déroulées sans la participation ni du Brésil ni de l'Allemagne. Malgré cela, les deux pays ne se sont rencontrés pour la première fois qu'en finale en 2002.
  • Le plus vieux vainqueur de la Coupe du monde est Dino Zoff qui avait 40 ans et 4 mois en 1982 lors de la victoire de son équipe.
  • Le plus jeune vainqueur de la Coupe du monde est Pelé qui avait 17 ans et 8 mois en 1958 lors de la victoire de son équipe. Il est aussi le plus jeune buteur en phase finale de coupe du monde à 17 ans et 239 jours (Brésil-Galles, 29 juin 1958).
  • Le plus vieux participant est Roger Milla qui avait 42 ans en 1994.
  • Le plus jeune participant est Norman Whiteside qui avait 17 ans et 41 jours lors de son premier match en 1982.

Mondial Afrique du Sud 2010 : Statistiques et records

  • Antonio Carbajal (Mexique) et Lothar Matthäus sont les seuls joueurs à avoir disputé cinq phases finales de Coupe du monde.
  • Luis Monti a disputé deux finales pour deux pays différents. Il perd en 1930 avec l'Argentine et gagne en 1934 avec l'Italie.
  • Seules deux fratries ont été championnes du monde: Fritz et Ottmar Walter en 1954, puis Bobby et Jacky Charlton en 1966.
  • Pelé (Brésil) est le seul joueur du monde à avoir gagné trois fois (1958, 1962 et 1970) la Coupe du monde.
  • Cafu (Brésil) est le seul joueur à avoir disputé trois finales de Coupe de Monde : en 1994 (vainqueur), en 1998 (finaliste) et en 2002 (vainqueur), cette dernière en tant que capitaine.
  • Le Brésil est la seule équipe à avoir gagné la coupe du monde sur un autre continent que le sien (Europe en 1958 et Asie en 2002). Par contre, aucun pays européen n'a pu s'imposer en dehors du continent européen. De plus, depuis la victoire du Brésil en 1962, une équipe européenne succède toujours pour le titre à une équipe sud-américaine et ainsi de suite. Donc, jamais depuis 1962 une équipe sud-américaine n'a succédé à une équipe sud-américaine et il en va de même pour les équipes du continent européen.
  • Cinq nationalités étaient représentées dans l'équipe d'Espagne en 1962 : espagnole, argentine (Alfredo Di Stefano), uruguayenne (José Emilio Santamaría), paraguayenne (Eulogio Martínez), et hongroise (Ferenc Puskás).
  • La Suisse est la seule équipe à avoir été éliminée en huitièmes de finale sans avoir encaissé le moindre but dans le temps réglementaire (390 minutes de jeu) depuis le début de la phase finale (en 2006). Elle est aussi la seule équipe à ne pas avoir réussi à faire entrer le moindre ballon dans la phase de tirs au buts à la fin d'une rencontre se soldant par un match nul.
  • Sur les dix finales de coupes du monde qui se sont déroulées après l'instauration de la règle des tirs au but, deux se sont jouées aux tirs au but : celle de 1994 entre le Brésil et l'Italie (que le Brésil remporta 3 tirs au but à 2) et celle de 2006 entre l'Italie et la France (que l'Italie remporta 5 tirs au but à 3).
  • Le record du but le plus rapide marqué en phase finale de Coupe du Monde est actuellement détenu par le turc Hakan Sükür (11 secondes après le coup d'envoi), but marqué lors du match de la 3è place entre la Turquie et la Corée du Sud lors de la Coupe du Monde 2002 (Victoire 3-2 pour la Turquie).
  • L'Espagne est le seul pays à avoir remporté dix matchs sur dix lors des qualifications pour une coupe du monde, en l'occurrence celle de 2010. En 1970 le Brésil avait remporté six matchs sur six. En 1982 et 2010, la RFA et la Hollande ont gagné huit matchs sur huit.

Sources de revenus - Mondial 2010

Ce ne sont plus les entrées aux stades qui couvrent les dépenses de la coupe du monde, mais le sponsoring et les droits télévisés.
La coupe du monde est la compétition sportive la plus suivie de par le monde en compagnie des Jeux olympiques. En 1982, les revenus liés au sponsoring s'élevaient à 2 milliards de dollars pour atteindre plus de 16 milliards de dollars aujourd'hui. Le titre de Sponsor officiel se monnaie 40 millions de dollars tandis qu'un sponsor d'équipe dépensera 10 millions de dollars. Sans compter que la grande nouveauté de l'édition 2006 est de faire financer la construction des stades par les sponsors eux-mêmes, ainsi AOL a déboursé près de 15 millions de dollars pour mettre son nom sur le stade d'Hambourg (AOL Arena). Par contre lors de la coupe du monde, la FIFA qui n'accepte pas d'autres noms que ceux sponsors officiels, a fait renommer tous les stades sponsorisés par "Stade FIFA de...". Par exemple "Stade FIFA de Hambourg".
La coupe du monde de football est le deuxième événement planétaire le plus télédiffusé, derrière les Jeux olympiques et devant le Tour de France. L'épreuve fut diffusée dans 213 pays en 2002, aussi, les enjeux pour les chaînes de télévision sont importants. Les premières diffusions de matches de la Coupe du monde en direct datent de 1954 via l'Eurovision.