logo tourisme en Afriquebanner
CAN - Angola 2010
CAF Confederation Africaine de Football
La CAN : Nations les plus victorieuses depuis 1957

L'Egypte : 6 fois - 1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008

Le Cameroun : 4 fois - 1984, 1988, 2000, 2002

Le Ghana : 4 fois - 1963, 1965, 1978, 1982

Le Nigeria : 2 fois - 1980, 1994

La République Démocratique du Congo (RDC) : 2 fois - 1968, 1974

L'Algérie : 1990

L'Afrique du Sud : 1996

Le Congo : 1972

La Côte d'Ivoire : 1992

L'Ethiopie : 1962

Le Maroc : 1976

Le Soudan : 1970

La Tunisie : 2004

CAN : Meilleurs buteurs de toutes les éditions

1. Samuel Eto'o : Cameroun - 16 buts.

2. Laurent Pokou : Côte d'Ivoire - 14 buts en 1 édition.

3. Rashidi Yekini : Nigeria - 13 buts.

4. Hassan El-Shazly : Egypte - 12 buts.

5. Patrick Mboma : Cameroun - 11 buts.

5bis Hossam Hassan : Egypte - 11 buts.

Coupe d'Afrique des Nations de football Angola 2010 - CAN 2010

Nom: République d'Angola
Pays d'Afrique Australe, Bordé par l'Océan Atlantique à l'Ouest, la République du Congo et la République démocratique du Congo au Nord, la Namibie au Sud et la Zambie à l'Est.
Capitale: Luanda
Langue officielle: Portugais
Supperficie: 1 245 000 km2
Population: 13 millions hab.
Monnaie: Kwanza
Indicatif téléphonique: +244
Domaine internet (code ISO): .ao
Hymne National de l'Angola
Armoiries de l'Angola
Le drapeau angolais

Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations CAN 2010 Angola

La Coupe d'Afrique des nations, couramment abrégée en CAN, est la plus importante compétition internationale de football en Afrique. Elle est organisée par la Confédération africaine de football (CAF) et met aux prises les sélections nationales africaines. Cette compétition, disputée tous les deux ans, s'est déroulée pour la première fois en 1957 au Soudan.
Le titre de champion d'Afrique de football est détenu par l'Égypte, vainqueur des deux dernières éditions (victoires en finale face à la Côte d'Ivoire en 2006 et face au Cameroun en 2008).
La coupe d'Afrique des Nations sera organisée pour la première fois de son histoire en Angola entre le 10 janvier et le 31 janvier 2010.
L'Angola a été choisi le 4 septembre 2006 pour organiser la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN) 2010 par le comité exécutif de la CAF, sa candidature a été préférée à celles de la Guinée-Équatoriale et du Gabon (candidature conjointe) et de la Libye.

Liste des pays qualifiés pour la CAN 2010 - Angola

Angola, Mali, Malawi, Algérie, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Togo, Egypte, Nigeria, Mozambique, Bénin, Cameroun, Gabon, Zambie, Tunisie.

Le Trophée officiel de la CAN 2010 en Angola

Photo du Trophee CAN 2010 AngolaLa 27e Coupe d'Afrique des nations (CAN) se déroulera du 10 au 31 janvier 2010 en Angola. Seize équipes s'y affronteront. L'Egypte, double tenante du titre, aura à coeur de conserver son trophée, elle qui vient de voir s'échapper la qualification à la Coupe du monde. Tous les pays africains qualifiés pour le Mondial à l'exception de l'Afrique du Sud seront présents : le Cameroun, le Nigeria, l'Algérie, le Ghana et la Côte d'Ivoire pourront ainsi mesurer leurs forces à cinq mois de la Coupe du monde.

Les groupes et les Stades

Groupe A : Angola, Mali, Malawi, Algérie.
Estádio de Luanda : Luanda - 50 000 spectateurs
Groupe B : Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Togo
Complexo da Sr. da Graça : Benguela - 35 000 spectateurs
Groupe C : Egypte, Nigeria, Mozambique, Bénin
Estádio Chimandela : Cabinda - 25 000 spectateurs
Groupe D : Cameroun, Gabon, Zambie, Tunisie
Estádio Alto da Chela : Lubango - 25 000 spectateurs

Divers records réalisés en Coupe d'Afrique des Nations CAN

Records collectifs
- Nation la plus victorieuse : l'Egypte avec six titres (1957, 1959, 1986, 1998, 2006 et 2008).
- Nation ayant disputé le plus grand nombre de finales d'affilée : le Ghana avec quatre finales d'affilée (1963, 1965, 1968 et 1970).
- Nation ayant disputé le plus grand nombre de phases finales : l'Égypte avec 21 participations

Records individuels

- Joueur le plus victorieux : Essam al-Hadary (Egypte) (1998, 2006, 2008), Ahmed Hassan (Egypte) (1998, 2006, 2008) et Hossam Hassan (Egypte) (1986, 1998, 2006).
- Joueur ayant joué le plus grand nombre de matchs : Rigobert Song (Cameroun) avec 30 matchs.
- Joueur ayant disputé le plus grand nombre d'éditions : Alain Gouaméné (Côte d'Ivoire) (de 1988 à 2000), Hossam Hassan (Égypte) (de 1986 à 2006) et Rigobert Song (Cameroun) (de 1996 à 2008) avec sept éditions.
- Meilleur buteur de l'histoire de la CAN (toutes éditions confondues) : Samuel Eto'o (Cameroun), avec 16 buts.
- Meilleur buteur sur une édition de la CAN : Mulamba Ndaye (RD Congo) avec 9 buts en 197.
- Sélectionneur le plus victorieux : Charles Gyamfi avec le Ghana (1963, 1965, 1978 et 1982).

Plus de renseignements (calendrier, matchs, résultats, photos, vidéos, classement) sur la CAN 2010  sur :
Le site officiel de la Coupe d'Afrique des Nations de Football - CAN 2010
Le site officiel de la Confédération Africaine de Football - CAF

Photo, image du Logo de la CAN 2010 - Angola

image logo Coupe Afrique des Nations CAN Angola 2010

Histoire de la Coupe d'Afrique des Nations CAN 1957 - 2010

L'origine de la Coupe d'Afrique des nations remonte à juin 1956, lorsque la création de la CAF est proposée durant le troisième congrès de la FIFA à Lisbonne par l'intermédiaire de l'Egyptien Abdelaziz Abdellah Salem qui est débouté de sa demande en raison du faible nombre de membres africains (quatre). Celui-ci décide alors de quitter le congrès en disant : "Si nous ne sommes pas tous traités ici sur le même pied d'égalité, il n'est nullement question de notre présence parmi vous" et est accompagné par solidarité par le Soudanais Mohamed Abdelhalim, ce qui pousse la FIFA à réagir favorablement à sa demande.
Immédiatement, un projet de créer une compétition continentale se met en place, à laquelle Salem souhaite donner son nom, mais devant l'opposition des autres membres, l'appellation Coupe d'Afrique fut adoptée (a contrario le trophée remis au vainqueur porte le nom de Salem).
En février 1957 la première édition de la coupe d'Afrique, inaugurée par le premier ministre soudanais Sayed Ismail El Azhari, voit le jour en prenant place à Khartoum au Soudan après la construction d'un stade d'une capacité de 30 000 places. Cette édition se déroule sans aucune phase éliminatoire, et réunit les quatre nations fondatrices de la CAF : le Soudan, l'Egypte, l'Ethiopie et l'Afrique du Sud. Toutefois, cette dernière refuse finalement d'envoyer une équipe multi-raciale à cette compétition (le délégué sud-africain Fred W. Fell propose alors d'envoyer une équipe composée uniquement de blancs ou uniquement de noirs) entraînant sa disqualification et permettant à l'Ethiopie d'être qualifiée directement pour la finale. Le règlement d'alors stipule que seuls les joueurs évoluant dans leur pays peuvent disputer la compétition. Durant ce tournoi, seuls deux matchs ont lieu avec la demi-finale opposant le Soudan à l'Egypte, remportée par cette dernière sur le score de 2-1, puis la finale entre l'Ethiopie et l'Egypte, également remportée par l'Egypte 4-0, qui lui permet de devenir le premier champion d'Afrique de l'histoire et de recevoir le Trophée Abdelaziz Salem.
Deux ans plus tard en 1959, l'Egypte et la Syrie fusionnent pour la République arabe unie et accueille la seconde édition au Caire où les équipes participantes sont les trois mêmes qu'en 1957. Le football devient une préoccupation politique puisque le numéro deux du régime de la RAU, le maréchal Abdel Hakim Amer, parachute son homme de confiance, le général Abdelaziz Mostafa, à la tête de la Confédération africaine de football. L'Egypte, emmenée par Mahmoud Al-Gohary, conserve son titre au terme d'un mini-championnat entre les trois nations avec une opposition contre chacun de ses adversaires, malgré les vives contestations du Soudan en raison de l'hostilité des foules et d'un arbitrage de faible qualité.
Pour la troisième édition de la Coupe d'Afrique en 1962, repoussée d'un an en raison du coup d'état manqué en décembre 1960, le nombre de participants passe à neuf, et une phase éliminatoire est mise en place pour le tournoi final qui a lieu en Ethiopie à Addis-Abeba. La phase finale réunit quatre nations dont le pays hôte, l'Ethiopie, et le tenant du titre, l'Egypte, sont automatiquement qualifiés. Ils sont rejoints par l'Ouganda et la Tunisie. L'Egypte parvient pour la troisième fois d'affilée en finale, mais c'est l'Ethiopie qui remporte le titre, après son succès contre la Tunisie en demi-finale et sa victoire contre l'Egypte dans les prolongations de la finale.

Supporters togolais pour la CAN